Frank PALAU & Ludovic GERARD

Mercredi 7 Octobre 2009. La brigade anti-criminalité de la circonscription de sécurité publique de Cannes (Alpes-Maritimes) répond à une demande de renfort émanant de la police municipale locale, laquelle vient de surprendre un trafic de stupéfiants sur la commune du Cannet, et dont les auteurs sont en fuite. A bord de leur Citroën Xsara, les trois policiers décident logiquement de se rendre sur les lieux, moyens lumineux et sonores en fonctionnement.

Vers 2h20, alors que l'équipage se trouve dans un virage du Boulevard du Riou, un terrible accident de la circulation se produit. Le véhicule fait une sortie de route et s'encastre violemment autour d'un poteau d'éclairage. Le gardien de la paix Frank Palau, quarante-six ans, chef de bord, meurt sur le coup. Le gardien de la paix Ludovic Gérard, trente-et-un ans, conducteur, meurt des suites de ses blessures malgré l'intervention rapide des services de secours, il avait trente-et-un ans. Le gardien de la paix Nicolas Derail, équipier positionné à l'arrière du véhicule est désincarcéré au bout de deux longues heures.

Lundi 12 Octobre 2009. Les obsèques officielles des deux policiers morts en service ont lieu à la caserne Auvare de Nice.


Originaire de Lyon, le gardien de la paix Frank Palau avait 46 ans. Marié à Nadine, il était père de deux enfants : Max et Nastassja.

Si vous êtes un proche de la victime,
merci de me contacter.
Originaire de Lyon, le gardien de la paix Frank Palau était marié à Nadine et père de deux enfants. Il rejoint la police nationale en 1988 à l'école nationale de police de Paris. Au terme de sa formation d'un an, il est affecté au 2ème arrondissement de la capitale.

En 1993, à sa demande, il est affecté à la circonscription de Nice où il exerce au sein de la brigade de nuit, puis dès 1998 à Cannes. Après vingt années de bons et loyaux services, il reçoit en 2008 la médaille d'honneur de la police nationale.

Cette distinction vient honorer une carrière remarquable d'où émergent deux actes de bravoure. Le 6 juin 2008, il maîtrise un individu recherché et particulièrement dangereux. Au cours de cette interpellation, il est blessé à l'arme blanche. Pour cet acte de bravoure, il obtient les félicitations du préfet des Alpes-Maritimes et l'avancement à l'échelon exceptionnel de son grade de gardien de la paix.

Moins d'un an plus tard, le 31 mai 2009, il se distingue à nouveau. Faisant preuve d'un calme, d'un sang-froid et d'un courage exemplaires, il participe à l'arrestation, en flagrant délit, de deux cambrioleurs chevronnés. Cette action, menée avec le plus grand professionnalisme, lui vaut les félicitations du directeur départemental de la sécurité publique. Frank Palau est nommé brigadier-major à titre posthume.


Originaire de Cambrai, le gardien de la  paix Ludovic Gérard avait 31 ans. Marié à Frédérique, il était père d'une petite Ambre.

Si vous êtes un proche de la victime,
merci de me contacter.
Originaire de Cambrai, le gardien de la paix Ludovic Gérard était, comme son ami et coéquipier, un homme de grande qualité. Très apprécié de ses collègues pour lesquels il avait toujours un mot aimable, c'était en outre un sportif accompli, féru de natation, de musculation et de parachutisme et un motard chevronné.

Il intègre la police nationale en 2001 et rejoint le 8ème arrondissement de Paris au terme de sa formation en école de police.

Affecté en septembre 2003, au service régional de la police des transports à la police du métro, il se distingue, le 31 juillet 2005, en interpellant dans la station de la gare de Lyon un individu armé d'un révolver chargé et en possession d'une fausse carte de police. Son sens de l'observation, sa capacité d'initiative et son courage lui valent les félicitations de son commissaire.

Le 8 avril 2006, il se signale à nouveau en procédant à l'interpellation, avec des effectifs de la brigade anti-criminalité de Paris, d'un individu en fuite qui venait de commettre un vol de véhicule. Après cinq années de service à Paris, il rejoint, le 1er septembre 2007, le commissariat de Cannes. Avec Franck Palau et l'ensemble de leurs collègues de la brigade anti-criminalité de Cannes, il contribue à l'arrestation, le 23 janvier 2009, d'un trafiquant de stupéfiants et à la saisie de 2 kilos de résine de cannabis. Ludovic Gérard est nommé Brigadier-chef à titre posthume.


Sources et références :

JORF n°0235 du 10 octobre 2009 page 16570, texte n° 41, "Citation à l'ordre de la nation"
JORF n°0235 du 10 octobre 2009 page 16570, texte n° 40, "Citation à l'ordre de la nation"
Cérémonie d'obsèques du 12/10/2009, allocution de M. Brice Hortefeux

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.