Bruno DEBART

2007 - Bruno Debart est victime d'un
accident de la route alors qu'il vient
de quitter son service à Amiens.
Jeudi 1er Novembre 2007. Monté sur sa moto 125cm3, le gardien de la paix Bruno Debart, trente-six ans, quitte le commissariat d'Amiens (Somme) après son service de jour. Mais vers 21h30, il percute une Fiat Croma dont le conducteur lui refuse la priorité au carrefour des routes départementales 452 et 929 à Ribemont-sur-Ancre.

Ce dernier, qui était arrêté au stop, aurait mal apprécié la distance en apercevant un phare de moto et décidait de s'engager dans la voie de circulation. La collision ne peut être évitée par le motard qui percute l'avant gauche de la voiture avant d'être projeté sur le sol.

A leur arrivée, les secours n'ont rien pu faire pour sauver la victime, tuée sur le coup. L'automobiliste, trente-neuf ans, est sorti indemne de la collision mais un taux d'alcoolémie pratiqué sur lui a révélé la présence de 2,36 g d'alcool par litre de sang, soit près de cinq fois plus de la limite autorisée.

La nouvelle a suscité une vive émotion au sein de la police nationale. Marcel Authier, le directeur départemental de la sécurité publique, se souvient d'un homme « sympa et serviable. Il était unanimement apprécié. Il venait d'obtenir la qualité d'officier de police judiciaire. Sa carrière était devant lui ».

Originaire de la Somme, Bruno Debart venait de prendre en septembre ses nouvelles fonctions au centre d'informations et de commandement de l'hôtel de police. Ce jour là, il remplaçait un collègue souffrant. Ses obsèques ont lieu le lundi suivant à Franvillers, où il était domicilié.

L'auteur de l'accident, dessinateur industriel, a été déféré devant le parquet du tribunal de grande instance d'Amiens qui a ordonné l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire en état alcoolique.(Suites judiciaires ignorées)

Source: L'union / L'ardennais, article du 03/11/2007 de Géraldine Pion

Liens similaires