Laurent LAGLASSE

1999 - L'adjoint de sécurité Laurent Laglasse est fauché par un automobiliste alors qu'il sécurise les lieux d'une intervention près de Thionville.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Samedi 9 Octobre 1999. Un équipage de police de la Compagnie Républicaine de Sécurité N°30 de Moulins-lès-Metz, composé de deux gardiens de la paix et d'un adjoint de sécurité, est envoyé sur les lieux d'un accident matériel de la circulation aux abords du tunnel du bois des Chênes sur l'autoroute A30, commune d'Hayange (Moselle).

Tandis que les deux policiers titulaires procèdent aux constatations d'usage, l'adjoint de sécurité Laurent Laglasse se porte plus en amont du flux de circulation pour faire ralentir les automobilistes se présentant dans la courbe.

Cependant, un conducteur en état d'ivresse, probablement surpris par le dispositif policier, freine si brusquement que son véhicule vient glisser contre la bande d'arrêt d'urgence où s'est justement positionné le jeune policier. Ce dernier est fauché très violemment et meurt sur le coup.

Originaire de la Moselle, l'adjoint de sécurité Laurent Laglasse avait vingt-et-un ans. Fils de policier, il entrait par vocation dans l'administration en 1998 avec les premières promotions d'agents contractuels de droit public dans le cadre de la création des nouveaux "emplois-jeunes".

Laurent Laglasse est le premier adjoint de sécurité tué en mission de police relevé sur ce mémorial.

Sources : Entretien avec Michel F., ancien membre de l'unité autoroutière de la CRS N°30

Liens similaires