Vincent LOUIS

Mardi 20 Août 1991. Le brigadier Vincent Louis, en poste à la Compagnie républicaine de sécurité N°47 de Grenoble (Isère), dévisse lors de l'ascenscion du Pic de l'Olan dans les Hautes-Alpes. Il avait quarante-deux ans, était marié et père de trois enfants.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.