Michel SENSI

Jeudi 27 Août 1987. Le gardien de la paix Michel Senci, affecté à la Compagnie républicaine de sécurité N°58, meurt d'une crise cardiaque alors qu'il effectue un entrainement dans le massif pyrénéen. Il n'avait que trente-cinq ans.

Je recherche d'avantage d'informations sur cet évènement et sur Michel Senci. Si vous êtes un proche de la victime ou si vous l'avez connu, merci de me contacter pour établir avec votre accord une page dédiée plus appropriée.

Sources : 
"Victimes du devoir" de Stéphane Lemercier, éditions du Prévôt, page 173. 

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.